La Contre-visite

Qu’est-ce qu’une contre-visite ?

Une contre visite est éventuellement prescrite par le contrôleur technique agréé, selon que les défaillances constatées sont soumises à contre-visite ou non. Les défaillances constatées sur des points de contrôle soumis à contre-visite doivent être impérativement réparées chez un garagiste pour que le véhicule puisse à nouveau circuler sur route. Une nouvelle visite technique, ou contre-visite, doit-être prévue pour vérifier les réparations, dans un délai maximum de deux mois à compter de la date de la première visite technique pour les défaillances majeures, ou dans la journée de la visite technique pour les défaillances critiques.

Passé ce délai, la contre-visite ne pourra plus être réalisée, un nouveau contrôle technique devra être effectué.

 

 

Le contrôle technique volontaire

Vous partez en vacances ou en week-end prolongé ?
Vous doutez de l’état d’un des organes de sécurité de votre véhicule ?
Autant de raisons pour passer un CONTROLE VOLONTAIRE !
Les 124 points de contrôle règlementaires peuvent être vérifiés, intégralement ou partiellement à votre demande.
Le contrôle volontaire ne donne pas lieu à une contre-visite et ne modifie en rien la date limite de validité de la visite technique périodique obligatoire.
Attention : un contrôle technique volontaire ne peut être transformé en contrôle technique règlementaire.

 

 

Bon à savoir

Une défaillance mécanique, ou un départ en vacances… autant de bonnes raisons pour effectuer un contrôle technique volontaire.

Vous pouvez choisir les éléments sur lesquels il portera : freinage uniquement, freinage + signalisation, pollution…


Deprecated: Directive 'allow_url_include' is deprecated in Unknown on line 0